COMMUNIQUE – COVID-19
 
le 24 mars 2020
 
Dans leurs différentes allocutions, les 14 et 16 mars derniers, le Président de la République et le Premier Ministre ont décrétés le confinement de la population et depuis une semaine, nous avons pris soin de suivre ces consignes aussi astreignantes soient-elles.
 
Cela s'est traduit pour nos agences par un télétravail pour toutes les phases projet et administratives. Travail que nous valorisons auprès de nos clients par une qualité de préparation accrue, un souci du détail, la préparation en amont des marchés avec les entreprises ainsi que les périodes de préparation des chantiers.
 
Ce week-end, l'Assemblée Nationale et le Sénat ont adopté le projet de loi permettant au Gouvernement de décréter l'état d'urgence sanitaire.
 
Ce week-end, toujours, les ministres du Travail, de la Santé, de la Transition Écologique et Solidaire, de l’Économie et des Finances, des Transports, avec les fédérations de BTP ont enjoint les entreprises du secteur et avec eux les différents professionnels du cadre bâti à reprendre leurs chantiers afin de ne pas mettre en péril l'économie française pendant cette période particulière.
Nous, architectes d’intérieur, comprenons cette demande, et partageons le souci de soutenir autant que possible l'économie, nous demandons, à cette occasion, une concertation avec les représentants de notre profession, pour définir ce que serait un "chantier prioritaire".
 
Pour les phases chantiers, les opérations réalisées en immeubles sont impossibles ; les habitants des immeubles concernés comme des immeubles mitoyens, confinés chez eux ne le supportent pas. Nombre d'entre nous avons eu connaissance de situations critiques dès mardi matin 17 mars, d'entrepreneurs ayant dû faire face à une hostilité caractérisée de voisins inquiets, leur interdisant l'accès aux chantiers.
 
Les travaux dans des bâtiments indépendants ou inoccupés et sans mitoyen habité sont éventuellement possibles si les entreprises ont un accès réservé et si le chantier permet la mise en place du cahier des charges sanitaires devant paraître ces jours-ci (négociations du 21 mars).
 
La reprise des chantiers ne sera alors possible qu’aux conditions suivantes :
-       Accord écrit du maître d’ouvrage,
-       Accord de l’entreprise pour la mise en place des conditions sanitaires qui doivent être diffusées ce jour par les ministères,
-       Engagement écrit de l’entreprise à respecter ces notifications,
-       Possibilité d’approvisionnement des matériaux et matériels pour les entreprises
-       Possibilité de faire un point régulier sur le chantier avec les maîtres d’ouvrage, les responsables d’entreprises et l’équipe de maîtrise d’œuvre (architecte d’intérieur, bureaux de contrôle, bureaux d’études, etc.)
-       Approvisionnement des matériels de protection et installations sanitaires de chantier obligatoires
 
A ce jour, et selon les déclarations du Premier ministre ce 23 mars, si ces conditions ne sont pas réunies, nos chantiers risquent de devoir rester fermés  jusqu’à nouvel ordre.
Nous étudions les évolutions au jour le jour afin de pouvoir ajuster nos interventions au cas par cas, selon la mise en œuvre des différentes conditions précitées et les directives des pouvoirs publics.
Chaque acteur de notre secteur doit prendre ses responsabilités. Les architectes d’intérieurs, impliqués dans la nature même de nos modes de vie et porteurs de solutions intelligentes pour notre futur, sont très largement concernés par les conditions économiques actuellement difficiles. Cette épidémie fait peser de gros risques sur des entreprises et des professionnels indépendants déjà fragiles mais aux savoir-faire rares.
Sachons les préserver !
Nous sommes les premiers à souhaiter que nos chantiers reprennent au plus vite afin que nos maîtres d’ouvrage puissent prendre possession de leurs logements, de leurs commerces, de leurs locaux professionnels. Mais la solidarité et la santé de tous, restent les premières valeurs sur lesquelles nous ne transigerons pas.
 
Pour les architectes d’intérieur,
La conférence des Présidents des Pôle Action des Architectes d’Intérieur :
 
Hauts de France (Bruno Verwaerde, président)
Île de France (Olivier Fabert, président)
Nouvelle Aquitaine (Bruno Dujardin, président)
Auvergne-Rhône-Alpes (Marion Bochirol, présidente)
Ouest (Lucie Deschamps-Lelièvre, présidente et Sylvie Belan coprésidente)
Occitanie (Lucie Di Natale, présidente)
Grand-Est (Olivier Rigate, président)


Vous êtes architecte d’intérieur et exercez à titre principal sur le territoire francilien ?

Le Pôle Action des Architectes d'Intérieur d'Ile de France regroupe des architectes d’intérieur de notre région, motivés par l’objectif commun de valoriser et de promouvoir notre profession.

Notre réseau a pour but l’échange et le partage entre professionnels architectes d'intérieur notamment à travers divers événements et activités de réflexions en relation avec nos activités.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pour connaître l’agenda et rejoindre le Pôle Action des Architectes d’Intérieur Ile de France, n’hésitez pas à visiter notre page !

Pôle action est une association loi 1901
dont les objectifs
principaux
sont :
  • Objectif pole action - Cohésion

    Partager et échanger sur nos expériences professionnelles

    Coopération, déontologie, méthodologie...
  • Objectif pole action - Communication

    Communiquer auprès des institutionnels, des maîtres d'ouvrage

    Valoriser le savoir-faire des architectes d'intérieur CFAI*, conférences
  • Objectif pole action - Réflexion

    Mener des réflexions prospectives sur le cadre de vie

    Workshops collectifs pour inventer le monde de demain…
pole action - les membres du bureau Cette association c'est l'avenir de notre métier !
titre bureau pole action
pole action - photo des membres du bureau
  • pole action - Olivier FABERT
    Président

    Olivier FABERT

  • pole action - Flora AUVRAY
    Vice-présidente

    Flora AUVRAY

  • pole action - Yves POLLET
    Vice-Président

    Yves POLLET

  • pole action - Olivia HANEMIAN
    Trésorière

    Olivia HANEMIAN

  • pole action - Anne-Laure TAUNAY
    Vice-trésorière

    Anne-Laure TAUNAY

  • pole action - Olivia HENRIETTE
    Secrétaire

    Olivia HENRIETTE

  • pole action - Elisabeth HURE
    Vice-Secrétaire

    Elisabeth HURE

titre adherents pole action